Le détroit de Gibraltar o Gaditan a des nombreuses légendes. Hercules est le principal protagoniste de ces histoires, car dans cet endroit se situe un de ses travails, le vol des bœufs de Gérion durant lequel levaient les mythiques colonnes Calpe et Abyla, identifiées avec Gibraltar et Ceuta.


Il est aussi uni à notre région par l’épisode des Pommes d’Or du Jardin des Hésperides, la lutte avec Ante –a qui on reconnaît le profil de la Mujer Muerta, soutenue avec son corps le poids la voûte céleste- o avec la séparation d’Europe et Afrique.


Pour cela, ce n’est pas surprenant qu’à Ceuta eusses un autel à Hercule, comme l’indiquerait la célèbre statue d’idole trouvée depuis plus de cent ans.


La Mujer Muerta, vue depuis le Hacho, semble un éléphant qui passait entre les montagnes. D’après Estrabon, ce profil qui désigne le Elephas, les annonçait sa proximité à la fin du Mare Nostrum.


L’année 2004, une excavation archéologique aux alentours de la Sainte Église Cathédrale donna l’apparition des structures des murailles phéniciennes du VII et VIII siècles avant Christ, ainsi comme des pièces de céramique provenant des ateliers de la méditerranéenne centrale et grecque, VII siècle avant J.C.


Il s’agit pourtant de la collaboration des récits classiques qui mentionnaient les passages de phéniciens et grecques dans notre sol.


Il a en outre des études réalisées par les spécialistes qui indiquent l’identification du espace religieux, connu depuis Byzance, comme le berceau urbain de Ceuta.

INSTITUTO DE ESTUDIOS CEUTÍES

Paseo del Revellín nº 30

Apartado de Correos nº 593

51080 CEUTA

Tel.: 956 51 00 17 / Fax: 956 51 08 10 / Email: iec@ieceuties.org

 

AVISO LEGAL

POLÍTICA DE COOKIES