Conquête et transformation

Juan I de Portugal avait accédé au trône portugais en 1385 après avoir gagné la bataille de Aljubarrota, en fondant la Maison d’Avis. Après stabiliser son royaume et pacifier ses frontières cherchera des nouveaux horizons. La reconquête péninsulaire était finis et ont pour objectif Ceuta.

La conquête, après la préparation militaire et diplomatique s’effectue, avec les bulles de croisade, le 21 d’août de 1415.

Depuis ce moment, la monarchie portugaise transforme la ville islamique dans une population occidentale. Il sera la ville par la décision de la Couronne et la recommandation du Saint-Siège, qui lui donnera un statut d’évêché avec Prélat propre. Sera aussi une place forte grâce à le Capitan Générale à son commandement, étant le premier Pedro de Meneses, y comptera avec des nombreuses compétences à la Chambre Municipale.

Symboles et racines portugaises

Le période de domination portugais de Ceuta a eu et a aussi aujourd’hui une grande influence dans ses institutions, symboles et idiosyncrasie de ses habitants jusqu’à  nos jours. Une bonne partie de notre système autonomique se base dans des privilèges forales données à l’époque, et qui ont été transformés pendant le temps.

Il arrive aussi avec le drapeau de San Vicente, utilisé aussi par Lisbonne ; l’emblème, avec quelques modifications dans le royaume portugaise ; el Aleo, symbole du gouvernement locaux avec lequel prend possession les gouverneurs, ou el Bannière Royale, envoyé par Felipe II comme I de Portugal en 1580 pour remplacer, avec armes d’Espagne et Portugal, celui mené par Juan I.

D’ailleurs à ce roi nous devons une de notre dévotions et bijoux artistiques plus précieux : la Vierge de Valle, qui lui accompagnait dans l’expédition de 1415 et à son fils, l’infant  Enrique, la Vierge d’Afrique, qui envoyait à ses chevaliers pour mettre la Ville sous sa protection.

 

La transformation défensive

Une fois que les troupes portugaises arrivent à Ceuta, ils trouvent la ville fortifiée, bien qu’il y avait des points anéantis. Naturellement, les progrès de l’artillerie exigeaient une mise à jour de la fortification.

Parmi les premières murailles reconstruites on compte avec celle du «Paseo de las Palmeras» avec ses embrasures d’orbe et croix, et d’orbe et bâton. Cependant, la réforme plus approfondie sera celle faite au début du XVI siècle, en réduisant la population à l’espace compris entre la muraille du Nord et du Sud, ceux qui regardaient à la mer, et en se défendant à Est et Ouest par le deux fosses, le premier sec et le deuxième navigable.

Le projet a été fait par les ingénieurs Miguel Arruda et Benedict de Rávena, realisé entre le 1541 et 1549, qui continueraient en le complétant avec un port à la fin du siècle l’ingénieur Guillaume de Guillisátegui et, déjà dans les XVII et XVIII siècle avec différents fortifications perfectionnées. Ce groupe d’édification bastionné compose l’Ensemble Monumental des Murailles Royales.


 

Les Autrichiens portugais

À la mort du Roi Sébastian, et un délai relativement court règne du Cardinal D. Enrique, accède au trône Felipe II, qui sera Felipe I de Portugal. En qualité de telle possession de Ceuta en 1580, envoyant à la Ville la bannière royale avec les armes d’Espagne et Portugal.

Ceuta était toujours à Portugal, au sein de la couronne d’Autrichiens, mais il était conscient des avantages énormes d’appartenir à un royaume plus grand et proche, qui lui donnaient une défense plus efficiente et rapide, ainsi que des approvisionnements meilleurs en termes qualitative et quantitative.

Lorsque le duc de Braganza est proclamé Roi sous le prénom de Juan IV en 1640,  Ceuta décide rester fidèle à Felipe IV et après avoir consommer la sécession, sollicite s’intégrer à la Couronne de Castille avec tous ses lois et privilèges. Cela a été reconnu par Felipe IV et leurs successeurs, en lui attribuant à la Ville les titres de Toujours Noble, Loyale et Fidèle, qui continue en détenant avec orgueil.

INSTITUTO DE ESTUDIOS CEUTÍES

Paseo del Revellín nº 30

Apartado de Correos nº 593

51080 CEUTA

Tel.: 956 51 00 17 / Fax: 956 51 08 10 / Email: iec@ieceuties.org

 

AVISO LEGAL

POLÍTICA DE COOKIES