L’apparition des villes dans l’antiquité, sauf les grandes fondations, se produit d’une manière timide et lente. Cela arrive aussi donc avec Septem Fratres.

D’abord, les navigateurs de l’antiquité connaissaient le terrain, identifiaient le toponyme et utilisaient le mouillage naturel de sa baie. Preuve en est la continuelle découverte de pièces de l’ancre ancienne, ainsi que les amphores puniques et romaines.

Ultérieurement, a pu s’installer quelque sanctuaire dédié à la divinité et plus tard serait atteint à construire une petite ville, qui se pense dehors une installation industrielle, concrètement une usine.

Les usines de salaisons étaient des complexes cimentées, avec différentes espaces pour le classement, la macération et préparations des poissons. Celle de Ceuta s’étendit dès la place de la Constitution jusqu’à la Fosse navigable, d’un côté et de l’autre côté ont apparu des espaces funéraires.

 

La basilique paléochrétienne de Ceuta

La basilique paléochrétienne de Ceuta est daté au milieu du IV siècle et constitue une nécropole dédiée, peut être, à une martyre chrétienne. C’est la preuve fiable de l’existence d’une population chrétienne dans notre territoire, trois cents ans avant la naissance du prophète Mahoma, grâce à la liberté de culte menée par Edicto de Milan en 313.

En plus, on connaît un autre lieu sacré par égard à Isis et ce n’est pas risqué de penser que la célèbre statue d’idole d’Hercules, trouvé autour d’un siècle, était appartenue à un ancien sanctuaire.

INSTITUTO DE ESTUDIOS CEUTÍES

Paseo del Revellín nº 30

Apartado de Correos nº 593

51080 CEUTA

Tel.: 956 51 00 17 / Fax: 956 51 08 10 / Email: iec@ieceuties.org

 

AVISO LEGAL

POLÍTICA DE COOKIES